Profile

Join date: May 21, 2022

About

Blues contre Avalanche: combat revanche


🔴GO LIVE🔴📺🥊👉 Avalanche vs. Blues Game 3 Live

🔴GO LIVE🔴📺🥊👉 Avalanche vs. Blues Game 3 Live


Séries LNH : L'Avalanche cherche des réponses après que les Blues eurent créé l'égalité

En trois points : Avalanche vs Blues, match no 3


L'Avalanche a baissé pavillon pour la première fois en six matchs éliminatoires jeudi, s'inclinant 4-1 aux mains des Blues dans le match no 2. Le Colorado avait balayé les Predators de Nashville en première ronde et remporté le premier duel face à St. Louis mardi.


La formation du Denver a été éliminée au deuxième tour dans chacune des trois dernières saisons.


« J'ai confiance en notre équipe, a soutenu l'entraîneur Jared Bednar. Je suis dans le même état d'esprit que les joueurs. Nous avons bien joué jusqu'ici, et connu une petite baisse de régime dans le match no 2. Maintenant nous regardons vers l'avant. Je suis persuadé que notre équipe va fournir un effort exemplaire ce soir. »


De leur côté, les Blues s'en tiendront à une formation à 11 attaquants et sept défenseurs, une formule qu'ils utilisent depuis le match no 4 de leur série de première ronde contre le Wild du Minnesota.


Voici trois éléments à surveiller en vue du match no 3 :


1. Cruciale possession

L'Avalanche veut faire bouger la rondelle et en avoir possession plus longtemps afin de permettre aux attaquants d'entrer en zone offensive et d'établir le rythme.


« Personne ne semblait vouloir patiner en possession de la rondelle (dans le match no 2), alors ça ne permet pas au jeu de se développer et aux attaquants de se positionner avant de recevoir une passe, a analysé Bednar. Les Blues ont fait du bon travail en zone neutre, mais nous n'étions pas mobiles alors ça leur a rendu la vie facile. »


Bednar veut que son équipe gagne la ligne rouge avec vitesse et s'assure que le gardien des Blues Jordan Binnington doive demeurer dans son demi-cercle.


« Dans le match no 1, nous avons gardé la rondelle loin du gardien quand nous la rejetions en fond de territoire. Si nous la faisions rouler le long de la rampe, c'était avec force et nous la récupérions, a dit Bednar. Dans le match no 2, nos dégagements étaient tous interceptés par Binnington. »


2. Contrôler Cale

Makar, finaliste au trophée Norris à titre de meilleur défenseur de la LNH, a trouvé que c'était difficile de manœuvrer à une vitesse optimale contre les Blues.


« C'est tellement un bon patineur. Si tu peux couvrir les angles et lui soutirer la rondelle rapidement, ça lui complique la tâche, a mentionné l'entraîneur Craig Berube. Nous avons fait du bon travail jusqu'ici. »


Le défenseur de 23 ans, qui a mené l'Avalanche avec 10 points (trois buts, sept passes) dans les quatre victoires contre les Predators en première ronde, ne s'est toujours pas inscrit au pointage dans les deux premiers matchs face aux Blues, en plus de maintenir un différentiel de moins-2.


« Je réussis souvent à trouver des façons de me tirer d'affaire dans certaines situations, mais je n'ai pas été en mesure de le faire dans les deux derniers matchs en raison d'un manque d'énergie ou je ne sais trop, a dit Makar. Je prends le blâme, mais je leur donne aussi le crédit. Ils ont fait de l'excellent travail.


« Ce sont les séries, alors je dois trouver une solution. »


3. Binnington, le maître des grandes occasions

Jordan Binnington doit continuer d'être le meilleur joueur des Blues sur la glace si St. Louis veut avoir une chance de remporter la série.


Le gardien de 28 ans a signé la victoire dans quatre de ses cinq départs en séries, stoppant 164 des 173 tirs qu'il a reçus. Son pourcentage d'arrêts de ,948 est le deuxième meilleur derrière celui de Jake Oettinger des Stars de Dallas (,954) parmi les gardiens ayant joué au moins quatre matchs. Dans sa seule défaite de cette série, Binnington a réalisé 51 arrêts. Dans le match no 2, il a bloqué 30 lancers pour aider St. Louis à créer l'égalité dans la série.


« Plus l'enjeu est grand, plus 'Binner' semble se lever. Il l'a fait dans le passé et c'est ce qu'il fait présentement, a dit Berube. Son jeu avec la rondelle a été vraiment bon, mais il a surtout fait les arrêts dans les moments importants. C'est évidemment une chose cruciale. Nous allons avoir besoin de gros arrêts. »


Nathan MacKinnon a vu une équipe qui ne pouvait pas remonter la patinoire avec sa vitesse habituelle. Qu'elle ne pouvait pas générer des occasions de marquer de qualité et qu'elle ne pouvait pas établir son rythme. C'était inhabituel.


« Nous étions mauvais, a reconnu l'attaquant de l'Avalanche du Colorado, après la défaite de 4-1 face aux Blues de St. Louis pour créer l'égalité 1-1 dans la série. C'était très mauvais. »



Les Blues ont fait toutes les bonnes choses ; d'apporter des changements aux trios afin de créer plus d'attaque à fermer le centre pour frustrer les patineurs rapides de l'Avalanche.


C'est maintenant au tour de l'Avalanche de jouer cette partie d'échecs sous haute pression, alors que la série se déplace à St. Louis pour le troisième duel, samedi.


Rien n'est laissé pour contre pour la meilleure équipe de l'Association Ouest. Ça inclut des changements de trios ou des mouvements de joueurs.


« Tu ne gagneras pas en séries si tu n'offres pas ton meilleur hockey, a indiqué l'entraîneur-chef de l'Avalanche, Jared Bednar, vendredi. Nous n'étions même pas proches de notre meilleur hockey hier soir et c'est de notre faute. Notre meilleur hockey reste à déterminer. Nous sommes toujours à la recherche d'un match parfait. »


Premier point à l'ordre du jour: trouver un moyen de créer plus d'espace de manoeuvre pour MacKinnon et le défenseur Cale Makar. Les Blues leur ont rendu la tâche extrêmement difficile dans la zone neutre lors du deuxième match. Makar n'a inscrit aucun point dans cette série, après avoir récolté trois buts et sept aides contre les Predators de Nashville, en première ronde. es4wrewred

[[DIRECT-TV]] Blues Avalanche En Direct streaming regarder tv 21 mai 2022

More actions